Notre chaine YouTube

Académie TMF sur Facebook

Méthode OML

Les albums des leçons Montessori

Commandez-les sur Amazon !

Les cahiers Montessori

Les cahiers Montessori
Commandez-les sur Amazon !

Notre livre « La pédagogie Montessori illustrée »

Commandez-le en version papier ou ebook

Notre livre « Montessori pour les bébés »

Commandez-le en version papier sur Amazon.fr

Blog BB Montessori

Suivez-nous sur Twitter

Follow Montessorifranc on Twitter

Une formation unique pour prendre soin des bébés en structure d’accueil

Si vous voulez accompagner au plus près, le développement du bébé et répondre à ses besoins et pulsions humaines, nous vous proposons de suivre une formation, sur l’approche de Emmi Pikler. Cette formation e-learning est unique (aucune autre n’existe, même en langue anglaise !) alors OSEZ vous y inscrire.

Interview de Murielle Lefebvre, consultante en pédagogies, créatrice du site www.montessori.fr

Qu’aimez-vous le plus dans votre métier ?
Mon métier est très diversifié et il me permet d’exprimer mes convictions, ma créativité selon les besoins exprimés, les rencontres et les sujets qui me portent. C’est pourquoi j’ai pu écrire des livres, créer des supports didactiques et pédagogiques, des cd-rom, des programmes e-learning, etc… C’est infini.

J’ai croisé des centaines de personnes parmi lesquelles avant tout des enfants et puis des adultes passionnés, des professionnels, des gens dédiés à des causes parfois difficiles, sans lesquels, certains seraient en peine. Le secteur social devrait être plus valorisé à mon sens.

Qu’aimez-vous transmettre ?
J’aime beaucoup les mathématiques, surtout servies à la sauce montessori -)
J’aime bien amener les adultes dans des situations de réflection autonome.

Quelle pédagogie préférez-vous ?
A 30 ans, j’ai eu un coup de coeur pour celle de Maria Montessori. Je continue à étudier d’autres pédagogies, mais l’effet n’est pas le même, j’avoue. Récemment j’ai pu étudier les travaux de Piaget, c’est intéressant, surtout à l’heure actuelle où les media nous serinent avec les neurosciences. Ce monsieur est allé au bout de ses observations et convictions.

Dans quel pays aimez-vous vous rendre et pourquoi ?
Je voyage dès que je le peux, surtout parce que mon travail me le permet. J’aime les Amériques (nord et sud) et puis l’Europe. Je n’ai pas de préférence et je ne peux aller très loin, car je travaille en même temps que je prends soin de mes quatre fils.

Quelle est l’école qui vous a laissé un souvenir mémorable ?
Au tout début de mes visites en 1995, car je ne connaissais pas bien le milieu encore, un jour en Caroline du nord, j’ai pu visiter une maison transformée en école et les enfants m’ont semblé être les abeilles affairées dans leur ruche. C’était une classe maternelle avec une quarantaine d’enfants. J’ai eu vraiment une sensation forte que c’était « la maison des enfants » telle que Maria Montessori l’avait prévue.

Combien d’écoles avez-vous visitées ?
Je ne peux les compter car je continue à en visiter chaque année en France et à l’étranger. La dernière, c’était en Suisse, il y a un mois. Une très belle école bilingue dans la forêt avec 45 enfants.
J’avoue que les plus belles écoles que j’ai visitées sont aux USA, avec des établissements de plusieurs centaines d’élèves, des programmes innovants, pour toutes les tranches d’âges de l’enfant, des playground gigantesques, des équipes éducatvies très complémentaires.

Quel est votre jeu préféré ?
Je n’en ai pas car j’aime beaucoup jouer depuis que je suis petite, et sous différentes formes. En ce moment comme jeu de société c’est le « rummikub » car c’est l’automne et on reste au chaud en famille durant la soirée.-)

Qu’aimez-vous cuisiner ?
Je ne cuisine que rarement le même plat, car j’aime découvrir de nouvelles saveurs. Avec l’internet on prend moins de risques maintenant, car on trouve des vidéos pour se préparer visuellement à la recette !
Actuellement, je suis dans une période « ayurvédique » car j’ai pu suivre un cours de cuisine avec une indienne et je mets des épices dans beaucoup de plats.
Je suis créative en cuisine et me laisse guider par ma spontanéité et des bases acquises. Finalement la cuisine pour moi c’est comme la pédagogie !

Pouvez-vous partager un de vos rêves ?
J’aimerais imprimer un album de mes photos de nature et de mes photos de paysages prises depuis des décennies.

Quelle est la chose la plus surprenante que vous a dit un enfant ?
C’était dans une école montessori français en province où j’avais proposé une formation d’adultes et les enfants étaient bienvenus. Une petite fille de 8 ans, entre dans la classe et me demande « C’est toi Maria Montessori ? »

 

Interview effectué par Ella Fever

Locaux d’école à vendre

https://www.immobilier.notaires.fr/fr/annonce-immo/vente/local-activites/conflandey-70/756220

Nous cherchons à acheter des locaux ou des écoles fonctionnant.
contact@montessori.fr

Unique : une nouvelle formation pour prendre soin des bébés

Nous avons la grande joie de vous proposer notre tout nouveau cursus de formation online intitulé :

« Prendre soin des bébés selon l’approche Pikler »

Depuis 2013, Caroline Dupré et Murielle Lefebvre, formatrices en présentiel et conceptrices de modules e-learning sur des thématiques fortes partagent leurs connaissances et leur pratique de cette approche pédagogique.
Depuis 18 ans, notre Académie a pour but de vous accompagner dans la formation à des pédagogies « solides » parce que étayées par des scientifiques et professionnels de terrain, également éprouvées depuis des décennies à l’international.
Ce cursus se fait en auto-formation durant 15 heures (soit 3 jours de formation) et son coût est seulement de 250€ au lieu de 1200€ prix des formations en présentiel sur cette problématique.
N’attendez plus et offrez aux bébés cette approche qui leur fait du bien !

Osez vous inscrire et par-là même nous aider à continuer de vous proposer des cursus vraiment pertinents dans le monde professionnel de la Petite Enfance.

Offre d’emploi au Pérou

PROFESSEUR DES ECOLES / EDUCATEUR MONTESSORI

Ecole Franco-Péruvienne, appelée Le Trampoline, située à Mancora au Nord du Pérou ; nous recherchons :

Des professeurs des Ecoles /Educateur Montessori pour la classe 3-6 ans et 6-11 ans

Disponibilité: Année scolaire 2019 : Prise de poste au 20 février pour une rentrée le 4 Mars 2019 – 20 décembre 2019 (Contrat d’un an avec possibilité de renouveler)

Profil Recherché :
Professeur/e des Ecoles initié/e à la méthode Montessori ou Guide Montessori
Motivé/e pour travailler dans un contexte bilingue (Français/espagnol) et en équipe (avec le professeur Péruvien)

Passionné/e par les pédagogies alternatives

Suivi de la programmation par cycle de l’Education Nationale

Investi/e dans la réussite et les progrès de ses élèves

Investi/e pour mener à bien la méthodologie, créer du matériel manquant et veiller à la qualité des apprentissages,

Dynamiser la classe par l’apport de projets parallèles (défis écologiques, projets autour du monde, projet de sciences, musicaux, arts, etc…, sortie pédagogique, correspondance avec une classe d’un autre pays, etc…)

Soigné/e dans l’organisation et l’esthétisme de sa classe

Flexible et doté/e d’une grande capacité d’adaptation

Expérimenté/e avec les jeunes enfants.

Compétences requises : Pédagogue, organisé, dynamique, motivé, créatif, patient, bienveillant, flexible, doté de bon sens et prêt/e à vous investir dans le développement de la pédagogie Active Montessori au sein de notre école.

Détail de la mission :
Du Lundi au vendredi : De 07h50 à 13h00

De 14h30 à 16 h30 : sauf un après midi par semaine .

Rémunération : Contrat local avec Rémunération de S/.3000 (SMIC local : S/.950 Nuevos Soles) avec possibilité d’évolution.
Vacances scolaires et jours fériés payés

Diplômes souhaités : Professeur des ecoles, Educateur Montessori ou enseignant diplômé d’état ou privé, formé et expérimenté à la méthode Montessori

Vous pouvez consulter notre projet éducatif en visitant notre page internet
http://www.eco-surf-colegio-letrampoline.edu.pe

Envoyez-nous vos candidatures : Cv + photo + Lettre de motivation + Diplômes + Références + rapport d’inspection à ecole.le.trampoline@gmail.com

 

Pas de Spiritualité sans Nature

Ce n’est pas en mettant les enfants dans des cours de récréation épurées (dépouillées de tout) au sol en mousse avec seulement deux platanes qu’ils vont explorer le monde. Dans le meilleur des cas, ils explorent un monde, artificiel, dirigé et préparé par l’adulte. Car en effet beaucoup d’activités et de jeux, dès la petite enfance sont « guidés »  – qui est le mot aimable pour ne pas dire « imposés »-.

Où l’enfant pourra-t-il développer plus que son imaginaire, (qui est une interprétation limitée à mon goût) : c’est dans la forêt, à la plage, dans un champ, à la montagne (cad loin des villes et des structures saturées de monde) et pas dans un jardin de quelques m2 d’une crèche citadine où on lui propose (impose) des outils trop grands et dangereux pour lui, afin de gratter de la terre, durant quelques minutes par jour. Cette activité gentiment imposée certes, le déconnecte de lui-même car ne le connecte pas vraiment au monde. Car Nature et Spiritualité sont indissociables.

Si vous voulez en savoir plus, abonnez-vous à nos webinaires thématiques, pour comprendre les élémentaux des besoins réels et des pulsions humaines et profondes des enfants (et des adultes). Cliquez ici !

Une école sans ordinateur

Steve Jobs, créateur de l’ordinateur Apple ne voulait pas que ses propres enfants utilisent l’ordinateur. Bill Gates non plus. Lisez ce lien en anglais si vous voulez en connaître les raisons.

https://www.independent.co.uk/life-style/gadgets-and-tech/bill-gates-and-steve-jobs-raised-their-kids-techfree-and-it-shouldve-been-a-red-flag-a8017136.html

Ci dessus, sont des photos de propositions à leur faire pour comprendre la grandeur de notre système solaire. Rien ne vaut des représentations en 3D de ce qui nous entoure. Et même si de très beaux documentaires vidéo sont accessibles sur le même sujet, permettre à l’enfant d’entrer physiquement dans une représentation du Soleil et d’avoir la représentation à la même échelle de la Terre, est plus marquant pour lui, et plus sympathique aussi, à notre avis.

 

 

 

Qu’est-ce que notre approche MIP au métier d’éducateur ?

C’est un équilibre entre le Mental, l’Intelligence et le Physique. Les 3 dimensions principales de l’individu sur lesquelles nous conseillons nos stagiaires de se focaliser.

Comment atteindre les 30% de chacun des besoins fondamentaux, voici ce que nous vous proposons de découvrir.

Si cette approche vous intéresse, abonnez-vous à nos webinaires thématiques dès aujourd’hui, facilement, et pour quelques dizaines d’euros vous aurez accès à toute une bibliothèque de thèmes indispensables au métier d’éducateur d’aujourd’hui pour accompagner les enfants dans leur vie d’adulte de demain.

Merci à vous qui vous inscrivez !

Vous êtes nombreux à vous inscrire à nos programmes ce mois-ci, joli mois d’automne !

Déjà trois personnes pour le niveau 2 (éducateur Montessori en maternelle), trois pour le niveau 1 Premium (éducateur montessori + LSFBB) pour les moins de 3 ans et une personne pour la création d’école.

Merci de nous faire confiance toujours et encore pour nos programmes e-learning lancé depuis 2013 et ayant contenté plusieurs centaines de stagiaires depuis.

Rappelons nos domaines de compétence dans les formations à la Petite Enfance :

– Philosophie Montessori (pour toutes les périodes de développement de l’enfance)
– Approche Pikler
– Création de structure éducative
– Méthode OML (apprentissage de la langue française ou anglaise)
– Coaching et management du personnel éducatif
– Langue des signes française pour bébés

Voici un aperçu de notre catalogue 2018-2019, si vous voulez plus d’informations, demandez-les nous, nous y répondrons avec joie. Cliquez ci-dessous s’il vous plait :

offre LMS 2018 – octobre

Un enfant, l’enfant, les enfants, certains enfants….

Pour nommer un ou plusieurs enfants, qu’avez-vous l’habitude d’utiliser dans votre vocabulaire professionnel ?

Qu’avez-vous l’habitude d’utiliser dans votre vocabulaire personnel ?

Qu’avez-vous l’habitude d’utiliser dans votre vocabulaire familial ?

J’entends les termes « les gosses, les gamins, les bambins, les crapauds, les bambinos, les élèves… »

J’ai remarqué que pour l’Education Nationale, nous sommes des élèves, alors que dans la classe élémentaire la maîtresse d’école leur dit « bonjour les enfants » le matin ou les appelle : « Les enfants, mettez-vous en rang ».

Personnellement, je n’aime pas qu’un professionnel utilise « gamins ou gosses », je trouve cela désuet ou péjoratif. En milieu professionnel, j’utilise « enfant ». Pour ce qui concerne l’adjectif démonstratif ou possessif ou l’article, j’avoue que je devrais me poser plus souvent la question, car dire ou écrire « les enfants », « tous les enfants », « cet enfant », « l’enfant », « un enfant », « certains enfants » sont des nuances importantes dans notre discours professionnel. Un enfant est un être unique par définition. Peut-on écrire « L’enfant est un être unique ».

Pour conclure, je partage un joli poème, qu’une amie, m’a envoyé récemment :

Les galets

Sur une plage de galets
Que voit-on s’il vous plaît ?
A perte de vue des galets
Qui tous paraissent semblables.
Mais regardez-y de plus près
Certains sont ronds. D’autres carrés,
Or, grenat, jade, bigarrés…
Dans ces foules incalculables
Qui s’effondrent sous les orteils
On n’en trouve pas deux pareils.
  
Il voit tout de même fabrique,
Le Sot jetant un regard hâtif.
Mais le Sage plus attentif,
Sait bien que chaque Etre est unique.
 
SAMIVEL